Archives par mot-clé : hypnose

Coaching de dirigeants : développez vos potentiels

LA PERFORMANCE SANS LE STRESS

 

  • Booster sa performance
  • Faciliter la prise de parole en public
  • Gestion des émotions négatives
  • Lever les freins et les croyances limitantes
  • Adaptation des comportements

 

La cohérence cardiaque :
Une approche scientifique du stress

L’intelligence du coeur : l’institut HeartMath

L’intelligence du cœur influence notre pensée

L’institut scientifique HeartMath (Etats Unis)  étudie depuis 26 ans  la communication entre le cœur et le cerveau.
Les découvertes de l’Institut ont montré qu’il existe 40.000 neurones qui forment à eux seuls le cerveau du coeur.
C’est suffisant pour qu’il agisse parfois de manière autonome.

LA COMMUNICATION ENTRE LE COEUR ET LE CERVEAU

Le cœur est aussi capable de se souvenir. Il existe de nombreux exemples célèbres de personnes qui, suite à une opération de transplantation cardiaque, ont adopté des comportements des donneurs, voire qui se sont remémorés des souvenirs qui ne leur appartenaient pas.

« Le bien-être du dirigeant :
Un facteur de performance économique
»

Un accompagnement efficace, personnalisé  avec la méthode STRESS RELIEF

  • La performance sans le stress,
  • Améliorer son efficacité et celle de l’entreprise,
  • Utilisation de techniques et outils de bio feedback développés par l’Institut Heartmath,
  • Stimuler sa créativité et sa production intellectuelle

 

LE CŒUR ENVOIE DES INFORMATIONS AU CERVEAU

Nous croyons généralement que le cœur doit s’adapter aux « ordres » envoyés par le cerveau sous forme de signaux neuronaux. En réalité, le coeur envoie plus d’informations au cerveau.

Ces signaux cardiaques ont un effet significatif sur la fonction cérébrale. Ils influent sur le traitement émotionnel ainsi que sur les facultés cognitives comme l’attention, la perception, la mémoire et la résolution de problèmes.

En d’autres termes, le coeur s’adapte non seulement à la demande du cerveau, mais le cerveau réagit aussi en permanence au cœur.

L’effet de l’activité cardiaque sur la fonction cérébrale a fait l’objet de recherches intensives depuis environ 40 ans. Les recherches avaient porté principalement sur les réactions de l’activité cardiaque sur un temps très court.
Les scientifiques de l’Institut HeartMath (*) ont étendu leur recherche en regardant comment l’activité cardiaque affecte le fonctionnement du cerveau.

L’objectif  est de bien percevoir et d’améliorer la communication consciente du cœur avec le cerveau.

 

(*) Centre de recherche clinique et scientifique basé aux Etats Unis

 

BOOSTER VOTRE REUSSITE AVEC LE PROGRAMME STRESS RELIEF

ET SI VOUS ADOPTIEZ LE COMPORTEMENT DES CHAMPIONS AVEC CET ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE ?

Seules,  les techniques de gestion du temps ne sont pas suffisantes. Elles sont importantes, mais appréhender  la technique de maîtrise de son énergie est le plus important. En effet, sans énergie, pas de gestion d’agenda.
Tous les métiers où la dimension humaine rentre en jeu à hauteur de 50% sont concernés.

Les actions à mettre en place :

1 –  Notre corps a besoin de se dépenser physiquement. Il a besoin de se dégourdir, de respirer. Au début du 20° siècle 80% de la population travaillait physiquement et voyait physiquement les résultats de son labeur, aujourd’hui la sédentarisation fait des ravages.

2 – Savoir laisser du temps aux aléas externes. Avoir la disponibilité pour le prendre en compte est fondamental. En effet, cela peut être une opportunité, ou un problème à résoudre.

3 –   Apprendre à alterner phase de production et phase de récupération.

Les bénéfices attendus :

  • Une gestion optimisée de l’énergie
  • Atténuer l’anxiété, l’effet tunnel…
  • Améliorer l’attention et la concentration en réduisant le nombre d’interruptions.
  • Accroître l’impact de nos décisions.
  • Stimuler notre motivation. La réguler.
  • Renforcer la détermination à l’atteinte de nos objectifs.
  • Rendre crédible notre estimation, à la fois en termes qualitatifs et quantitatifs.
  • Améliorer le processus de travail.

COHÉRENCE CARDIAQUE ET PRODUCTIVITÉ

Intérêt de la cohérence cardiaque

Si la cohérence cardiaque est reconnue pour diminuer l’intensité de nos émotions désagréables, elle est aussi beaucoup utilisée pour tout ce qui concerne la créativité et la production intellectuelle.

Dans la zone de cohérence, la pensée est claire.
Nous enchaînons les idées de manière fluide et logique

Quand nous sortant de la zone, ceci devient compliqué. Les idées se bousculent ou sont confuses.

Pour que vous puissiez expérimenter ces effets, nous utiliserons  les appareils de bio feed-back de l’institut HeartMath  pour nous indiquer si notre biologie est dans la zone de cohérence ou pas pendant notre production.

MAITRISER CETTE METHODE
EST UN ATOUT POUR DEMAIN !

Catherine CORMERAIS, thérapeute Hypnose Ericksonienne et Nouvelle Hypnose, PNL, EFT,  et coach vous reçoit, sur rendez-vous, dans son cabinet à Nantes. [plan]

La nouvelle « moi » : Se libérer d’un passé douloureux avec l’EFT et l’HYPNOSE

Voici le témoignage d’Amandine sur l’EFT.

Bonjour Catherine,

Je suis venue il y a un mois pour faire un travail sur mon passé très lourd (enfance avec parents difficiles et rupture très douloureuse).

Je venais car on m’avait recommandé Catherine.
Rendez-vous pris très vite et rapide selon nos disponibilités.

1er Rdv qui a été très riche en émotions,

se rappeler de ses souvenirs qu’on a voulu oublier, et cette souffrance toujours, qui grâce à l’EFT se réduit au fil de la première séance, sortie de là vidée et épuisée, avec une sensation de légèreté, mais bon, avec encore du travail à faire. Je me sentais mieux et voyait qu’on me regardait autrement, en positive bien sûr.

2ème séance d’EFT,

pareil, grosses émotions de ma rupture passée à sortir, et ça, c’était très dur, mais beaucoup mieux après et cette fois pas de sensation de fatigue

et 3ème séance d’hypnose

pour l’enfance,  de sentiments de rejet à enlever séance aussi un peu épuisante mais sortie du cabinet apaisée et libérée.

Catherine est une femme à l’écoute, humaine et très professionnelle.
Je la recommande, elle n’est pas là pour le profit mais pour que vous soyez bien.

La « nouvelle-moi »

Merci beaucoup Catherine pour ce travail fait avec moi, la nouvelle « moi » est là et l’ancienne au passé,
je vous souhaite une bonne continuation.

A bientôt

Amandine

Remerciement catherine

Ma réponse :
Merci beaucoup Amandine pour votre témoignage sur l’efficacité de l’EFT et de l’hypnose. L’essentiel pour moi, mon objectif est de vous voir repartir de mon cabinet libérée  de votre passé douloureux  et heureuse d’être devenue cette « nouvelle Amandine « .

Pour en savoir plus sur l’EFT cliquez ici.

L’HYPNOSE: un état modifié de conscience

L'hypnose L'hypnose constitue un état modifié de conscience

L'hypnose est un état intermédiaire entre la veille et le sommeil d'où le mot "transe" : "entre" en grec.

Nous passons tous par un état hypnotique au moment de l'endormissement et au moment du réveil [le bref instant où l’on se souvient de son rêve, qui semble « tomber » brutalement dans l’oubli (l’inconscient)  la seconde suivante].

Toute personne en relaxation hypnotique prend plaisir à ce bien-être et à cette paix intérieure.

En état d'hypnose, la personne n'est pas endormie, elle ne perd pas conscience non plus. En état léger d'hypnose, elle peut avoir l'impression d'être éveillée.

En état profond d'hypnose elle est à la limite du sommeil. Au cours d'une séance, elle peut faire l'expérience de différentes profondeurs de transes et maintient sa capacité de raisonner.

Hypnose est-ce une manipulation ?

NON, comme la capacité de raisonner subsiste, on ne peut pas pousser une personne en état modifié de conscience à commettre des actions contraires à ses convictions morales.
Physiquement détendue, mentalement calme, elle a une capacité de concentration accrue et se concentre facilement sur ce que lui dit l'hypnothérapeute. A la fin de la séance, elle se rappelle de ce qui s'est passé pendant la transe hypnotique. En état hypnotique, elle peut cependant être capable de lâcher prise, ce qui permet un  travail thérapeutique en profondeur où les résistances sont réduites.

L'hypnose, représentant un état de conscience modifié, ne constitue pas en soi une thérapie.


Elle est souvent associée à des techniques comportementales ou cognitives, et PNL.

Un état de conscience modifié

Du temps de Freud, l'hypnose se réduisait à l'utilisation de suggestions.
Actuellement, une telle approche n'est plus utilisée par les praticiens soucieux du bien-être du patient.

Pour traiter la cause du symptôme, l'hypnothérapeute a recours à l'hypno-analyse. En transe, le patient a accès aux informations contenues dans l'inconscient qui lui permettent de comprendre les motivations inconscientes de son symptôme." L'hypno-analyse" constitue ainsi une psychothérapie "en profondeur" plus rapide qu'un travail de psychanalyse classique. Comme le conscient est  limité par les croyances et les préjugés, le praticien utilise l'état hypnotique pour avoir accès aux ressources de l'inconscient du patient, peu disponibles à l'état de veille.

L'hypnothérapie se révèle efficace dans le traitement de problèmes variés (voir page : indications à l'hypnothérapie).

En cancérologie, les techniques hypnotiques permettent de réduire la douleur et l'anxiété des malades, favorisant ainsi les traitements hospitaliers.

Catherine CORMERAIS, thérapeute Hypnose Ericksonienne et Nouvelle Hypnose, PNL, EFT,  et hypnocoach vous reçoit, sur rendez-vous, dans son cabinet à Nantes. [plan]

L’HYPNOSE : THÉRAPIE COMPLÉMENTAIRE DU CANCER

Comment l'hypnose est une thérapie complémentaire du cancer ?

L'hypnose : une thérapie complémentaire du cancer pour réduire le stress et stimuler les défenses naturelles, favoriser la guérison.

Chocs émotionnels,stress et maladies psycho-somatique.

On sait aujourd’hui que souvent, la maladie du cancer se développe suite à des chocs ou perturbations émotionnelles forts, une anxiété constante, et ou une difficulté de la personne à faire face à des situations génératrices de stress.

Beaucoup de maladies ont une racine psycho-somatique, coupez cette racine et vous aurez, plus d'énergie pour lutter contre la maladie, plus de chances de guérir.

L'utilisation de Hypnothérapie peut localiser et libérer les traumatismes et les émotions qui  inconsciemment alimentent la maladie. Une fois l'émotion rejetée, l'organisme peut guérir plus rapidement.

En outre, la maladie elle-même change de façon cardinale le cours de vie du malade et de son entourage, et ne fait qu'ajouter un facteur de stress supplémentaire.

La réduction du stress est un facteur de guérison.

Pour augmenter ses chances, le malade doit apprendre à équilibrer ses fonctions vitales comme la nutrition, l'exercice et la paix mentale.

Ce n'est pas facile pour la plupart des patients habitués à un style de vie et d’alimentation.
Aussi, mon accompagnement hypnotique est utile pour vous aider à réaliser  ces changements.

 l'hypnose thérapie complémentaire du cancer

L’hypnose trouve donc son application dans trois grands domaines de cette épreuve, à savoir la vie au quotidien  de la personne atteinte de cancer, le fond psycho-social catalyseur de la maladie et la vie après la guérison.

Les changements significatifs de cours de vie peuvent être des facteurs importants de stress pour certaines personnes et être responsables de l'apparition d’angoisses, de dépression, de douleurs d'origine psychosomatique et des maladies parmi lesquelles l'ulcère d'estomac, l'eczéma, des maladies respiratoires, des maladies cardio-vasculaires, le cancer…

Avec l’hypnose possibilité de « dialogue avec nos cellules »

« Cancer » est un terme général désignant toute maladie pour lesquelles certaines cellules du corps humain se divisent d'une manière incontrôlée. Les nouvelles cellules résultantes peuvent former une tumeur maligne (un néoplasme) ou se propager à travers le corps.
Quand des cellules normales sont endommagées et qu'elles ne peuvent pas être soignées, elles meurent : c'est l'apoptose. Les cellules cancéreuses, elles, ne meurent pas et continuent de se développer.

La capacité de la personne à faire face au stress est déterminante dans l'apparition ou non des réponses psychosomatiques de son organisme. D'après Locke, «[…] la dépression et les symptômes anxieux, en réponse à des événements stressants, […] avaient pour conséquence une baisse de l’activité des cellules tueuses naturelles; par contre, on pouvait relier une bonne capacité à affronter des événements […] à une forte activité des cellules tueuses naturelles".(ROSSI E. L., Psychobiologie de la guérison. La communication corps esprit au service de la santé, Éditions Le Souffle d'Or, 2002, p.326)

L'hypnose peut agir en renforçant cette capacité à faire face aux facteurs de stress. En utilisant des techniques de relaxation, elle permet de diminuer le taux d'hormones adréno-corticoïdes dans l'organisme. Grâce à l'hypnose on atteint facilement un état de relaxation, de détente que l’on peut faire réapparaître ensuite à tout moment nécessaire. L'état indésirable est remplacé par l'état « ressource » désiré dans les moments difficiles, comme par exemple une chimiothérapie.

L'hypnose: support de dialogue entre le malade et son système immunitaire.

Les plus grands hypnothérapeutes ont établis que l'hypnose est un support thérapeutique qui permet un « dialogue » entre le malade et son système immunitaire qui est dirigé par le subconscient. C'est une théorie qui ne peut pas être prouvée par l'expérimentation mais établie par la pratique et les résultats. (lire : G. Corneau)

cellulesPour le cancer en particulier la visualisation ou l'imagination sont des outils très efficaces pour aider le système immunitaire à combattre la cellule cancérigène.
Dans le procédé le patient reprend confiance, et apprend les moyens de contrôler sa guérison.
Car on sait que la motivation et l'envie de vivre est primordiale pour guider la rémission.

Avec des techniques de recadrage cognitif et d'imagerie mentale, l’hypnose peut accroître considérablement l'immunité cellulaire chez de jeunes sujets (ROSSI E. L., Psychobiologie de la guérison.
La communication corps esprit au service de la santé, Éditions Le Souffle d'Or, , 2002, p.326).

Le travail de Schneider, Smith et Witcher a mis en évidence le changement du nombre des neutrophiles assurant une grande partie de l'immunité corporelle innée, en circulation dans le flux sanguin des sujets suite à six séances d'hypnose ou d'auto-hypnose avec des suggestions correspondante (ROSSI E. L. Psychobiologie de la guérison. La communication corps esprit au service de la santé, Éditions Le Souffle d'Or, Barret-sur-Méouge, 2002, pp.300-301). Ainsi, on peut agir directement sur le renforcement du système immunitaire du malade.

L'hypnose peut augmenter l'efficacité du traitement médical et, notamment, de la chimiothérapie par le biais aussi du renforcement de l'effet placebo.

Hypnose et analgésie

L'hypnose est depuis longtemps utilisée en tant qu'une méthode naturelle d'analgésie ou d'anesthésie aussi bien dans le cadre pré- ou postopératoire, que pour les douleurs chroniques. Elle peut diminuer des douleurs liées à la chimiothérapie ou autre traitement.

A l'aide d'hypnose on peut préparer psychologiquement la personne pour l'opération ou à tout autre événement stressant dans sa vie.

Avec l'hypnose, moins de médicaments et moins de troubles postopératoires

 Cette étude, publiée dans le Journal of the National Cancer Institute, a voulu mesurer l'intérêt de l'hypnose pour les patientes qui se faisaient opérer d'un cancer du sein.

hypnose et cancerUn groupe de femmes a bénéficié d'une séance d'hypnose et de conseils pour utiliser l'auto-hypnose  juste avant de se faire opérer ; l'autre a simplement eu une conversation avec un psychologue.

Résultat : Les femmes qui avaient bénéficié de l'hypnose ont eu besoin de moins d'anesthésiques, leur opération a duré moins longtemps, et elles souffraient moins de douleurs, nausée ou fatigue après l'opération.

(Last but not least : elles ont aussi coûté moins cher à l'hôpital, notamment parce que l'opération a duré moins longtemps.)

Conclusion : hypnose pour guider la rémission

Avec l’hypnose je peux aider la personne atteinte de cancer à vivre sa maladie au quotidien, lui apprendre à se détendre, à se relaxer, à retrouver un état d'esprit positif. Grâce à l'hypnose on peut réorienter la personne vers de nouvelles voies dans sa vie après cancer, l'aider à retrouver des ressources intérieures, la joie de vivre, la motivation d'aller vers de nouveaux objectifs.

Avec l’hypnose, et surtout l’auto-hypnose le patient devient actif dans le processus de rémission, et par là même il augmente ses chances de guérison.

L'esprit et le corps ont le pouvoir de créer un état de santé parfait.
La capacité de guérir existe en chacun de nous!

L'hypnose ne se présente pas comme une panacée, ne promet pas à elle seule de guérison et ne vise en aucun cas à se substituer au traitement médical. Cependant, elle est de plus en plus recommandée par les centres anti-cancer, en tant que thérapie complémentaire, et fait aujourd'hui l'objet de recherches scientifiques sérieuses. L'une d'entre elles a démontré son efficacité pour lutter contre les effets secondaires de la chirurgie liée aux cancers du sein.

hypnose therapie complementaire du cancer

Catherine CORMERAIS, thérapeute Hypnose Ericksonienne et Nouvelle Hypnose, PNL, EFT,  et hypnocoach vous reçoit, sur rendez-vous, dans son cabinet à Nantes. [plan]

HYPNOSE ERICKSONIENNE, MAIS PAS QUE…

LES 4 FORMES D'HYPNOSE

Ce qu'on appelle Hypnose, est un état de conscience modifiée, entre la veille et le sommeil.
Sous ce même mot, il existe 4 procédures différentes pour atteindre cet état : l'hypnose classique, l'hypnose éricksonienne, la nouvelle hypnose et l'hypnose humaniste.

L'HYPNOSE CLASSIQUE

C'est la première manière  de faire de l'hypnose. Elle est directive, et se caractérise par un aspect très dominant de l'hypnotiseur.

Elle est surtout utilisée dans les spectacles de music-hall. Les praticiens ne l'utilisent plus. Si besoin, dans des applications médicales, on lui préfère l'hypnose semi-traditionnelle qui est aussi directive,  mais n'est plus dominante.

L'HYPNOSE ERICKSONIENNE

Beaucoup plus complexe que l'hypnose classique, elle tire son nom du psychiatre de génie américain Milton ERICKSON. Cette technique a révolutionné la technique moderne de la thérapie. C'est l'art du langage allié à la communication multi-niveauxavec une approche stratégique de la psychothérapie.

On pourrait dire que Erickson fût le seul véritable ériksonien tant ses méthodes lui étaient personnelles, et révolutionnaires. Il restait encore directif et sa recherche d'efficacité primait sur le confort du patient.

Le maître eu plusieurs élèves qui tentèrent chacun à leur façon de l'imiter ou de continuer son oeuvre.

Palo Alto avec la systèmique;  Jay Haley et la thérapie familiale;  Araoz et Calof avec la Nouvelle Hypnose.

LA NOUVELLE HYPNOSE

Les praticiens d'aujourd'hui n'apprécient plus le côté directif de l'hypnose erickonienne. La nouvelle hypnose est donc le résultat d'une mutation gardant les outils élaborés  par Erickson, en les déshabillant de leur aspect directifs, et en les faisant considérablement évoluer dans un esprit de développement personnel, indispensable,  et adapté à notre époque.

C'est l'hypnose où le thérapeute devient un guide qui accompagne le patient à trouver en lui, ses propres solutions, celles qui lui conviennet le mieux. On peut parler de thérapie personnalisée.

L'HYPNOSE HUMANISTE

Dernière évolution de l'hypnose, en revenant aux sources des premiers thérapeutes millénaires, et en utilisant les connaissances actuelle sur le fonctionnement du cerveau et de  l'esprit, l'hypnose humaniste vise à traiter les maux psychologiques et physiologiques par le biais de la conscience.

C'est un renversement de principe, plutôt que dissocier l'inconscient du conscient, l'hypnose humaniste cherche à réunifier la personne en elle-même, à devenir un-consciente.

 

Catherine CORMERAIS, thérapeute Hypnose Ericksonienne et Nouvelle Hypnose, PNL, EFT,  et hypnocoach vous reçoit, sur rendez-vous, dans son cabinet à Nantes. [plan]